Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Capture d’écran 2014-01-27 à 21.59.48

       Exemple d'écriteau, datant de 1799, affiché dans les lieux publics pendant la Révolution française.

 

Hervé de Lépinau, candidat d’extrême-droite à la mairie de Carpentras et membre de la Ligue du Sud, vient d’adresser une lettre aux Associations de la ville, ce qui en soi n’a rien de répréhensible.

Là où les choses deviennent intéressantes, c’est d’abord lorsque le susdit se croit obligé de justifier sa missive par le fait qu’il « enten[d] dire ici et là que la liste qu’[il] condui[t] supprimerait les subventions aux associations si elle accédait à la mairie », ce qui est naturellement « une rumeur qu’[il] n’ose croire volontaire de la part de [s]es concurrents », formule d’avocat habile en l’art de la prétérition, qui consiste à affirmer une chose en prétendant le contraire.

Ah bon, ce n’est pas vrai ? On respire, mais si cela va sans dire cela va encore mieux en le disant. Car, nous autres, on avait benoitement cru monsieur de Lépinau lorsqu’il allait répétant, ici et là, que son modèle était Jacques Bompard et qu’il voulait faire de Carpentras un second Orange.

 Or, au cas où cela lui aurait échappé, nous voudrions signaler à monsieur de Lépinau que pas plus tard que le mois dernier, la mairie d’Orange a supprimé une nouvelle subvention, après tant d’autres, celle des …Restos du Cœur, sans doute un foyer gauchisto-islamique !

 Mais notre intérêt ne s’arrête pas là, car, un peu plus loin, notre éminent militant de la Ligue du Sud fait part de sa volonté de « refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes ».

Et là, on ne comprend plus !

Parce que nous autres, on a toujours cru que le communautarisme c’était en quelque sorte le repli sur des croyances et des théories censées appartenir à un groupe, fondées sur une histoire, une religion communes par exemple, on n’écrira pas une race car il y a beau jour que les scientifiques ont démontré l’inanité de cette notion et qu’Hervé et moi, extrémiste de droite et extrémiste de gauche, lui du signe de la croix moi faucille ascendant marteau, nous avons les mêmes ancêtres multimillionnaires en années quelque part en Afrique…

Et comme nous avons tendance à penser que le sort du maçon bulgare ou sri-lankais ne diffère que peu de celui du maçon italien ou malien, que la façon de faire le pain d’un boulanger serbe orthodoxe ressemble diantrement à celle d’un boulanger catholique portugais ou d’un boulanger musulman pakistanais et que le train de vie d’un milliardaire saoudien musulman ressemble furieusement à celui d’un confrère états-unien protestant, autant dire que nous avons toujours préféré l’Humanité à la communauté.

Mais, si Hervé de Lépinau n’est pas communiste (non, ce n’est pas une insulte), ni athée (pas plus), il est, malgré ses assertions, et c’est là qu’on a tendance à se fâcher, un communautariste convaincu.

Comment, quelle calomnie allez-vous encore réserver à cet homme qui n’avait rien à voir avec M.B. le colleur d’affiches au katana entre les dents et nous garantit dans Le Comtadin que celui-ci « ne colle plus pour le FN »?

Qui vous autorise pareille allégation?

Qui ?

Hervé de Lépinau… Ipse… Lui-même…

 

Je m’explique : connaissez-vous une association dont le sigle est CCEC? Non? Eh bien, il s’agit du Collectif Catholiques en Campagne.

Électorale bien sûr.

Ce collectif, émanant de milieux catholiques traditionnalistes particulièrement réactionnaires, entend fonder son action sur « la loi naturelle » et « la doctrine sociale et politique de l’Église ». Il est naturellement donc un adversaire, que dis-je un adversaire, un ennemi mortel de l’avortement, de l’aide à une fin dans la dignité, du mariage pour tous, et proclame que « la seule alternative aux maux dont souffre notre pays, c’est la voie catholique ». Qu’il place son action sous la protection de Saint Barthélémy est en revanche une information dénuée de réel fondement, que Rouge Cerise se refuse à propager…

Mais alors, les protestants, les musulmans, les orthodoxes, les adventistes du 7ème jour, les adorateurs de l’Oignon, les agnostiques et les athées, que deviennent tous ces citoyens de notre pays laïque - jusqu’à quand? - qui ne demandent la plupart du temps qu’une chose, c’est qu’on les laisse libres de leurs opinions? Va-t-on ouvrir des camps de rééducation pour les ramener dans le giron du Seigneur? François, Au secours !

Donc, Hervé de Lépinau, non content de s’être affilié à la Ligue du Sud, dont des membres éminents se réclamaient du paganisme lorsqu’ils animaient le groupe fasciste Nouvelle Résistance ( on espère pour lui qu’il n’est jamais tombé sur tel numéro de Napalm Rock célébrant le chanteur néo-nazi Varg Vikernes, condamné en Suède pour avoir incendié pas moins de 8 églises et pour assassinat, ni sur les pochettes des CD « Impaled Nazarene » ou « Fuck Me Jesus » celle-ci mettant en scène une femme se sodomisant avec un crucifix), Hervé de Lépinau, donc, oublie qu’il est un citoyen français respectueux des lois de notre pays et se croit revenu à l’époque d’avant la séparation de l’Église et de l’État.

Car - en atteste pleinement le document ci-joint, publié dans sa « mise à jour du 15 mars 2011 » par le Collectif Catholiques en Campagne -, si quelqu’un n’a pas le droit de prétendre lutter contre le communautarisme, c’est bien… Hervé de Lépinau.

Sollicité, comme des centaines d’autres candidats, par le Collectif, lors des cantonales de 2011, monsieur de Lépinau n’a pas manqué de répondre à son questionnaire.

 De ses réponses, il ressort que :

 

1) monsieur de Lépinau est d’accord pour « FAVORISER dans l’attribution de subventions des activités culturelles imprégnées de… nos racines catholiques » …

2) monsieur de Lépinau est « prêt à supprimer sans complexes les subventions aux associations laxistes envers la christianophobie » (Libre Pensée ? Foyers laïques ?)…

3) monsieur de Lépinau est « un partisan actif de la protection de la vie, de la conception naturelle à la mort naturelle » (ni avortement, même pour les gamines violées, ni aide à mourir dans la dignité)…

4) monsieur de Lépinau «  a l’intention de favoriser l’accueil de la vie, notamment par l’aide aux mères en détresse » (en gros : n’avortez pas, même si vous avez 13 ou 14 ans, même si vous avez été victime d’un viol)…

5) monsieur de Lépinau « propose le financement d’une journée de propagande en ce sens et la diffusion de cette propagande dans les hôpitaux »…

6) monsieur de Lépinau « votera aux sénatoriales, non en fonction de son étiquette politique, mais en fonction de son soutien aux « valeurs susmentionnées »  … 

7) monsieur de Lépinau se targue d’ « être le relais de la fondation Lejeune dans le Vaucluse », fondation dont le père, le professeur Lejeune, est à l’origine des campagnes les plus rétrogrades contre le droit des femmes…

8) monsieur de Lépinau « financera la rénovation du patrimoine plutôt que le « spectacle vivant » (Finis rock, salsa, rap, chansons subversives, théâtre engagé, place à Roucas, Bouvard  - et Pécuchet ?-, Frank Michaël et Mamie Goya…)

 

 « Ils ont des yeux et ils ne voient point » se plaignait déjà le prophète (Jérémie 5 :21) en s’en prenant au peuple.  Monsieur de Lépinau, trop attaché à une interprétation littérale de la Bible,  a eu sans doute le tort de croire aveuglément que tel était encore le cas.

Hélas pour le conseiller municipal d’Aubignan, la réalité a fini par se faire jour et les yeux se sont ouverts : monsieur de Lépinau est un communautariste.

   Entre Ligue du Sud et Collectif Catholiques en Campagne, le candidat à la fonction de premier magistrat de la ville de Carpentras est quelqu’un qui, en dépit de ses déclarations, revendique la prééminence de sa religion sur nos lois.

En cela, comment pourrait-il prétendre être le maire de TOUS les Carpentrassiens ?

 

Roger MARTIN

 

VOIR LE DOCUMENT

 

----------------------------------------------------------

La cellule Jean Lébre vous invite au 

LOTO FAMILIAL

de

image001

 Salle de la Grange  à Lagnes

Dimanche 2 Février

 

----------------------------------------------------------

 

 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :