Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
 
Qui a parlé d’essoufflement de la mobilisation sociale ?
 

La mobilisation sociale de ce vendredi 24 janvier est un nouveau « temps fort » !

Partout en France, plus de 200 manifestations ont été organisées. Ces rassemblements sont donc supérieurs à ceux à la journée du 5 décembre.

 

Par ailleurs, se sont plus de 1.300.000 manifestant-e-s qui ont « battu le pavé », dont un grand nombre d’entre eux en grève.

 

De multiples initiatives ont été recensées sur tout le territoire :

 

  • organisations de débats publics,
  • distribution de tracts,
  • rencontre avec des salarié-e-s d’entreprises n’étant pas encore dans l’action,
  • proposition de la syndicalisation avec des retours très positifs : plus de 3.500 adhésions nouvelles à la CGT sur le seul mois de décembre
  • Des « retraites aux flambeaux », forme originale de mobilisation qui incarne la détermination du mouvement social ont été organisées à travers plusieurs villes.

L’intersyndicale qui s’est réunie ce jour appelle à poursuivre le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les 30 et 31 janvier en direction des populations. Elle a également décidé d’une nouvelle journée de grève et de manifestation à la veille de la Conférence de financement des retraites, mercredi 29 janvier.

 

Face a une réforme volontairement ambiguë, aujourd’hui, la seule chose que tout le monde a bien compris, c’est qu’il faudra travailler au moins jusqu’à 64 ans !

 

Le gouvernement doit entendre le mécontentement social sur son projet de réforme,  et en tirer la seule conclusion qui s’impose : le retirer et ouvrir de véritables négociations permettant de renforcer et de pérenniser notre système actuel de retraite.

 

La CGT le 24 février

 

---------------------------------------------

 

Il faut savoir retirer un mauvais projet

 

Les mobilisations de ce vendredi 24 janvier démontrent, s’il en était besoin, que le mouvement ne s’essouffle pas. Bien au contraire, il se transforme pour s’ancrer toujours plus dans les entreprises et dans le quotidien de plus en plus de villes.

 

Nous comptabilisions hier soir des rassemblements, manifestations et initiatives organisés ces trois derniers jours dans plus de 360 villes.

 

Comme pour faire écho à ce bouillonnement et faire mentir une nouvelle fois ce gouvernement, les derniers sondages confirment qu’une très large majorité des Français (62 %) sont pour le retrait du projet de retraite à points.

 

Signe supplémentaire qui devrait faire réfléchir le président Macron, seuls 14 % des sondés disent soutenir la politique qu’il mène depuis son élection.

 

Visiblement, ceux qui sont minoritaires dans le pays ne sont pas ceux qui luttent, mais de toute évidence ceux qui soutiennent ce gouvernement.

 

Notre conseil en retour (ils n’en sont pas avares en notre direction) : messieurs du gouvernement, il faut savoir retirer un mauvais projet !

 

-------------------------------------------------

 

Dans le cadre de la journée d’action décidée par l’intersyndicale nationale , l’intersyndicale 84 (CGT, FO, FSU, Solidaires, Gilets jaunes 84 et les organisations de jeunesse) appellent à:

 

Une grande manifestation 

 

Mercredi 29 janvier 

 

Départ 10h de la Préfecture (Bd Limbert) 

Arrivée : Allées de l’Oulle .

 

À l' arrivée, aux Allées de l’Oulle, l’UD organise un pique-nique de lutte

 

 

-------------------------------------------------

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :