Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps

Georges Brassens

Pourquoi parler de la réunion d’une petite section (55 membres)  vauclusienne du Parti Communiste Français ?  il nous a paru intéressant  de prendre l’exemple de notre dernière réunion de section, qui n’avait rien de bien particulier, pour illustrer  ce que font les militants communistes et comment ils s’organisent

Les documents que Rouge Cerise présente ci-dessous, rapport politique et compte-rendu, n’ont pas été faits pour être publiés ce sont les documents  de travail envoyés aux adhérents  après chaque réunion.

Nous espérons qu’ils vous permettront de mieux connaître notre parti  et par là de vous donner envie de le rejoindre. C’est en tous les cas le vœux que nous formons.

Le bureau de la section Oswald Cavetti

----------------------------------------

 

Chaque mois les communistes de la section Oswald Calvetti se retrouvent, à 20 ou 30, pour une réunion de section.  En   novembre, crise sanitaire oblige, c’est seulement par internet   que celle-ci a pu avoir lieu, du coup  il n’y a eu que 14 participants, dommage….

Un  rapport, que présente un camarade, ouvre traditionnellement la séance. Le rapporteur change à chaque réunion,  sa tâche :  évoquer brièvement les sujets qui lui tiennent à cœur, son objectif : faciliter la discussion qui suit. Ce jour-là c’est Bruce, notre secrétaire, qui a parlé.

S’en est suivie une discussion,  partage de points  de vue, de questions et de remarques.. Discussion, parfois vive,  mais dont l’écoute est aussi importante que les interventions qu’elle suscite. Ce soir là on a balayé large et oublié (mais était-ce vraiment un oubli ?) quelques sujets.

Puis  des  camarades ont parlé  de ce qui se passe dans leur entreprise, de leurs luttes et de la répression impitoyable qu’elles entraînent. C’est un monde bien sombre qu’ils ont décrits  ; Covid, précarité et isolement rendant difficile les réactions collectives aux agressions d’un patronat à la manœuvre.  De  leurs interventions,  se dégageait la nécessité absolue de briser l’isolement. Pour eux  « tous ensemble » n’est pas qu’un slogan, c’est un impératif.

Tous convaincus que parler pour parler  n’a pas grand intérêt et que la discussion doit déboucher sur des actions aussi modestes soient-elles,  nous nous sommes  donc  poser la question « Que faire ? » .  Notre tiercé  du jour: maintenir le contact avec tous nos camarades et rassurer notre entourage, aider la fédé  pour envoyer les cadeaux de fin d’année et surtout  favoriser l’adhésion à notre parti.

Après avoir convenu d’une date pour la prochaine réunion nous nous sommes séparés vers 20H.

Une réunion du parti ce n’est que ça ? Oui mais c’est déjà ça !

----------------------------------------

1. Rapport introductif à la discussion de Bruce

 

 2. Compte rendu de la réunion de section (C'est ici)

 

----------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :