Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Vaccins où sont-ils? En partance par malle-poste!

 

Merci à : Emmanuel – Jean – Bruno - Agnès – Gérald – Marlène - Olivier - Brigitte – Adrien - Jean-Michel - Frédérique - Florence – Elisabeth - Laurent – Eric - Barbara etc. À tous ces premiers de cordée qui, par la voix de leur «maître», se sont bien payés la tête des premiers de corvée lors des vœux télévisés: les femmes de services de nettoyage et de la désinfection dans les hôpitaux (ONET à Valenciennes) et d'autres dans le reste de l'hexagone, les éboueurs et tous ceux qui ont été énoncés par leurs prénoms, par Jupiter dans ses remerciements du 31 décembre à 20 heures.

Ces derniers, auront droit à 0,99 % d’augmentation du SMIC soit à peine 15 euros par mois pour un temps complet,   pour les retraités l'effort sera de 4,50 euros par mois!

Il y aussi une  promesse pour tous le premiers de corvée : beaucoup d'entre eux auront droit à une médaille en remerciement de leurs dévouement, médaille que l’État Macron achètera peut-être en gros chez Amazon ! (J'ai connu dans ma jeunesse, un voisin qui donnait des « merci et des caresses » à son chien tous les jours ; quinze jours plus tard, la bête était morte de faim!)

Aujourd'hui, Macron et ses « menteurs d’État » nous baratinent encore et encore sur les vaccins anti Covid-19,  comme ils nous ont endormis pendant des mois sur le manque de masques, de lits hospitaliers, de personnel médical dans les hôpitaux ou de matériels chirurgicaux, lors du premier semestre, en début de la pandémie !

Après l'accord  du 21 déc. 2020 de l'Agence Européenne du médicament pour la mise en service du vaccin contre la Covid-19 développé par Pfizer, c'est la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen qui a annoncé que les 27 États membres de l’UE pourraient commencer leurs campagnes de vaccination contre le Covid-19 le même jour, dès que les autorisations sanitaires auraient été obtenues.

Le Premier ministre Castex n'a pas manqué d'exprimer son « enthousiasme » envers cette décision européenne historique : « À tous les sceptiques, à tous ceux qui en doutaient, l'Europe a montré qu'elle était bien plus qu'un grand marché : une communauté de destin. C'est sa singularité, et c'est notre force face à la crise », a-t-il ainsi commenté…

Après le feu vert de la  Haute autorité de santé et les jolies paroles de cette classe dominante , c'est le statu-quo total sur le nombre de vaccinés:  300 à peine dans l'hexagone en une semaine, alors que nos voisins européens « ont mis le paquet » pour protéger leurs compatriotes !

Alors, est-ce encore:

  • un mensonge de plus de cet État de « bricoleurs au jour le jour » dû à un retard du nombre de vaccins commandés pour la première vague d'injection (sachant que le rappel devra être fait 21 jours plus tard)?
  • Une défaillance sur l'état de la logistique, qui ne serait pas prête pour le transport des containers réfrigérés dans la glace carbonique à moins 80°C, de la Belgique au quatre coins de l'hexagone ?
  •  un manque caché par l’État comme celui des respirateurs à oxygène manquant dans les hôpitaux pour les services de réanimation du Covid ? Y a-t-il assez de congélateurs pour conserver des produits dans les hôpitaux afin d'y recevoir les containers réfrigérés.

500 000 vaccinations par semaine à partir de la mi-janvier : c'est à dire 130 semaines pour une première injection pour l'ensemble des français… et le rappel ; autant !

Y aura-t-il un risque de « rupture de stock » (comme pour certains médicaments du traitement du cancer ou autres, comme cela se passe de nos jours)  de vaccins ? de seringues ?

Une autre hypothèse peut  venir à l'esprit aussi: la susceptibilité d'un « gaulois réfractaire » et de son exécutif dont le « chef » aurait  été vexé de ne pas avoir annoncé le premier dans les médias la date du début de la campagne de vaccination, à la place de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen sur les antennes de France et d'Europe .

Il nous reste à croire que nous répétons une fois de plus le mensonge connu d'Edmond Leboeuf - Maréchal de France et ministre de la Guerre de Bonaparte, lors de la déclaration de guerre de 1870 « Nous sommes archi-prêts; il ne manque pas un bouton de guêtre […]»

Alors faut-il faire confiance à Macron - Castex - Véran et Cie lorsqu'ils nous nous assurent une vaccination pour tout le monde dans les « plus brefs délais »?

----------------------------------------------

----------------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #VACCIN, #PANDÉMIE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :