Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un article de la revue Progressistes

 

La pandémie de Covid 19 touche des millions de gens et a déjà fait près de deux millions de morts. C’est une catastrophe naturelle dont les causes sont encore à ce jour mal définies. Elle occupe les médias avec des chiffres, des statistiques, des conseils… où tout se mélange, mais à y regarder de près elle apparaît surtout comme révélatrice des difficultés de notre système de santé. Celui-ci est impacté par les politiques d’austérité qui se sont succédé depuis trente ans. Il est malmené dans toutes ses composantes et l’hôpital public n’est pas le dernier à en subir les conséquences. La privatisation féroce des établissements accueillant les personnes âgées n’est pas non plus pour rien dans le désastre des 10 000 morts de la première vague de Covid et des déjà 5000 morts dans le début de la deuxième vague en cours.

Il y a un an, un certain nombre d’entre nous, sur la base des travaux de la Commission nationale santé et protection du Parti communiste, se sont lancés dans la rédaction d’un ouvrage qui avait pour but de livrer une analyse assez complète de la question et de faire des propositions. Ce livre, Refonder l’hôpital public, est paru en juin 2020, au Temps des Cerises. C’est cette trame qui a permis de proposer une série d’articles sur ce sujet à la rédaction de Progressistes qui nous sollicitait. Nous traitons dans notre dossier un certain nombre de questions évoquées dans cet ouvrage.

Tout d’abord soulignons un aspect idéologique qui met sous contrainte l’hôpital et l’enfonce dans la crise : l’idée sans cesse martelée que la santé et la protection sociale seraient des charges pour la société. Dans cette optique, les ressources doivent être constamment limitées sous peine de gâchis et les fonds alors libérés doivent aller au capital supposé productif. Or le progrès économique et social est un tout. C’est l’homme qui produit la richesse. Tout ce qui lui permet de vivre mieux est facteur de développement économique et social. Si on se réjouit légitimement du développement de l’industrie de la culture, du tourisme, de l’habitat ou de l’électroménager, pourquoi ne se réjouirait-on pas du développement de l’économie de la santé ? Est-ce que c’est parce qu’il échappe en partie au contrôle du mégacapital ? parce qu’il est largement socialisé ? C’est la myopie de cette idéologie du marché qui a orienté le système vers la privatisation et immédiate en appliquant des règles de gestion stupides : réduction du nombre des personnels de santé, réduction des capacités d’accueil, maintien des bas salaires, abandon des outils de sécurité, abandon des politiques de prévention et de prévision, destruction progressive des ressources de l’Assurance maladie, gestion autoritaire et antidémocratique au profit du privé. Bref, l’incohérence a fait le lit des errements du gouvernement qui sont aujourd’hui visibles comme jamais.

Tout le monde est sur le pont pour lutter contre le coronavirus. On ne peut faire l’impasse sur cette urgence. Mais ne perdons pas de vue la nécessité d’une réflexion approfondie sur les causes de la crise sanitaire. Des propositions de sortie de crise doivent être construites ensemble, des alternatives doivent être proposées dans le débat public. C’est pourquoi nous avançons l’idée d’une réforme du système industriel de recherche et de production des médicaments et de vaccins. C’est cette idée de bien commun universel pour tous les peuples qui nous guide, et c’est pourquoi nous avons lancé avec plus de vingt organisations diverses une initiative citoyenne européenne (ICE) le 30 novembre 2020 intitulée « Pas de profit sur la pandémie », que nous vous invitons à signer. Réfléchir, proposer, rassembler, agir, c’est notre démarche.

Docteur Michel Limousin

(*) Le docteur Michel Limousin, est coordonnateur du livre Refonder l’hôpital public et coanimateur du Comité français pour le soutien à la pétition ICE « Pas de profit sur la pandémie »

--------------------------------------

 

La revue Progressistes est un trimestriel articulant les enjeux du monde du travail, de l’environnement, et les avancées scientifiques et techniques.

Chaque numéro est organisé autour d’un dossier spécifique et des rubriques régulières en lien, plus ou moins distendu, avec l’actualité immédiate.

Nombre de ses articles font appel à des spécialistes dont les préoccupations vont bien au delà des seuls aspects purs de la science, de la technologie ou de la technique qu’on peut habituellement retrouver ailleurs.

Suivre le blog de Progressistes

--------------------------------------

Tag(s) : #SE FORMER - COMPRENDRE, #SERVICES PUBLICS, #PANDEMIE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :