Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour éviter la fermeture de leur site, les travailleurs de la Centrale de Gardanne et leur syndicat CGT, ont mis sur pied un projet de reprise du site basé sur d'importantes évolutions industrielles, parmi celles-ci la production  d'hydrogène.

L'idée ne devait pas être si mauvaise, puisqu'aujourd'hui la direction de GazEnergie annonce qu'elle va lui faire concurrence (avec de l'argent public!),  comme l'expose la CGT du site dans le communiqué que Rouge Cerise publie ci-dessous.

Cette gesticulation de la direction donne encore plus de relief à la proposition des communistes,  portée par  leur candidat FABIEN ROUSSE,L  de renationaliser EDF-GDF et de créer un grand service public de l'énergie.

Rappelons que la mise en oeuvre du projet de la CGT de Gardanne pourrait grandement favoriser l'avenir des papeteries  Fibre Excellence à Tarascon elles aussi en situation précaire.

Autant de raisons pour les communistes de se mobiliser et de soutenir la lutte des travailleurs de la Centrale de Gardanne, c'est une façon concrète de relever le défi des jours heureux!

Rouge Cerise

----------------------------

Site de la CGT Gardanne

 

GazelEnergie : un projet de production d’hydrogène sorti de nulle part ?

Depuis plus d’un an, les travailleurs de la Centrale de Gardanne travaillent sur des projets énergétiques avec notamment, une production d’hydrogène afin d’éviter la seule solution de GazelEnergie : un PSE et son lot de licenciements.

C’est avec surprise que, vendredi 17 septembre, ils apprennent par voie de presse, que GazelEnergie signe un accord  pour développer un projet de production d’hydrogène subventionné par l’argent public pour 400 millions d’euros et avec 50 emplois à la clé.

Cette annonce arrive en pleine période de licenciements des Travailleurs de la Centrale de Gardanne et au moment où ces mêmes Travailleurs proposent, par le biais de l’ATCG, un projet viable de production d’hydrogène et de méthane pour 4 fois moins cher et pour le même nombre d’emplois.

De qui se moque t’on ? L’ensemble des industriels dont GazelEnergie, élus et représentants de la république… ont été informés des projets des travailleurs en lutte depuis plusieurs mois. On voudrait nous faire croire que ça ne serait que pur hasard que nos licencieurs signent un projet au même moment où les projets des travailleurs trouvaient des possibilités de réalisation.

Les projets des travailleurs de la Centrale de Gardanne existent et sont connus de tous. Pour autant, nous ne sommes opposés à aucun autre projet qui permettrait de sauvegarder ou développer l'emploi et le statut IEG, de maintenir une activité industrielle et de répondre aux besoins des populations et de l'industrie.

Pour ne pas être opposé à un tel projet, des réponses doivent être apportées.

Comment un tel projet peut sortir soudainement en plein période de licenciements pour motif économique?

Quels sont les délais de sa réalisation? Et pourquoi poursuivre les licenciements au lieu de garder le personnel et le former sur le projet ?

Pourquoi GazelEnergie n'a jamais informé les travailleurs et la CGT d'un tel projet et a au contraire attisé la colère sociale?


Avons-nous à faire à des mercenaires profitants des subventions d’Etat pour se payer un PSE sur le compte des Travailleurs? Où est ce plus simplement une manœuvre perfide pour finir de casser l'emploi en récupérant enfin les millions promis par l’État au Milliardaire Kretinsky?

Les travailleurs de la centrale de Gardanne avec leur organisation CGT restent totalement engagés dans le combat pour la réalisation d'un projet qui permettra de développer l'emploi et de répondre aux besoins énergétiques des populations et de l'industrie.


Contact presse :
    • Nicolas Casoni : 06 26 64 63 46
    • Nadir Hadjali : 06 30 86 20 95

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES, #CENTRALE DE GARDANNE, #Papeteries, #ENERGIE, #Gardanne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :