Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Objet : Dossier Mme Solange PERGE

Lettre ouverte

 


 

Carpentras, le 14 novembre  2012

 

 

 

 

 

Monsieur le Président de la République,

 

Je vous sollicite au sujet de Mme Solange PERGE, résidant 48 Place de Verdun – appartement n°1- 84200 CARPENTRAS.

 

En effet, cette personne, âgée de 60 ans, a reçu un courrier daté du 30 octobre 2012,  lui indiquant qu'en cas de non-règlement de la somme de 520,68 € euros à la date du 19 novembre prochain, les services d'EDF seraient dans l'obligation de procéder à la réduction ou interruption de la fourniture d'électricité.

 

Or, par courrier du 28 septembre dernier, les services d'EDF Blois propose à Mme PERGE un échelonnement de ce règlement (voir copie ci-jointe). Aussi, le 10 octobre 2012, Mme PERGE a donc effectué, comme prévu,  un versement de 110,22 € à EDF, par mandat postal (voir copie jointe).

 

Par conséquent, pourquoi donc ce courrier (daté du 30 octobre), non justifié ?

 

Cette personne perçoit 650 euros de retraite. De plus, elle est malade : diabétique, elle souffre également d'un souffle au cœur et d’apnée du sommeil. Il lui est donc nécessaire de dormir la nuit avec un appareil respiratoire électrique (copie du certificat médical ci-joint).

 

Vous imaginez les suites si le fournisseur d'électricité met fin au contrat. Incontestablement, sa vie serait en danger.

 

Notons tout de même que cette personne, aux modestes revenus, fait des sacrifices sur les repas. (Selon ses dires, sur une durée d'un mois, elle n'a mangé que des pommes !). Jusqu'où cette façon de traiter l'être humain va-t-elle nous mener ?

 

Au lieu de financer les dividendes des actionnaires, il serait préférable de financer des mesures de justice sociale, permettant le droit pour tous d'avoir accès à l'énergie.

 

Mais dans l'immédiat, ne coupez pas la fourniture d'électricité à cette personne, ainsi qu'à toutes celles, qui par l'insuffisance de leurs revenus, ne sont plus en mesure de payer leurs factures.

 

Étant élu municipal, délégué aux Actions Solidaires, je vous confirme que les sollicitations de ce type se multiplient.

 

En tant qu'être humain, comment peut-on dire, par exemple, à une jeune mère avec un enfant de 6 ans, qui perçoit 490 € de revenus (prestations familiales) et qui paie un loyer de 490 €, « vous êtes une mauvaise gestionnaire, vous devez régler toutes vos factures ».

 

C'est hallucinant et insupportable !

 

Il est urgent de revenir à des actes de solidarité et de justice sociale, allant vers une nouvelle répartition des richesses produites par le travail.

 

Dans l'attente d'une action positive de votre part,

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes plus respectueuses salutations.

 

 

 

 

Gérard Rolland 

 Section PCF/ Front de Gauche

 

      ________________________________________________________

      Conti: 294 jours de protection de l'usine 


Capture d’écran 2012-08-01 à 21.04.29 Les soutenir, c’est affirmer l’indispensable solidarité sans laquelle, un à un, chacun dans notre coin, nous serons mangés à la sauce libérale..."

 

   http://www.solidaritepourlescontis.fr/ 

 ________________________________________________________  

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :