Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RogerMARTIN-c0895La coupe est pleine !

 

La tribu Le Pen parade à la télé. Grand-papa, dit « Daddy », Fifille, Petite-fifille, Monsieur gendre, saluent à l’envi la victoire de la France! « On est chez nous ! » braillent en chœur sinon en cœur leurs partisans dont bon nombre ont oublié que leurs grands-parents à eux étaient traités de macaronis, de babis, d’espingos et de portos par l’extrême droite de l’époque, la même qui hurlait « Plutôt Hitler que le Front populaire ». Les Américains, qui ne sont pas tous de droite ni d’extrême droite, loin s’en faut, ont une expression évocatrice pour désigner ce phénomène effrayant : « Le dernier arrivé claque la porte » ! Simultanément, télés, radios, presse, s’adonnent à un anticommunisme qui doit nous réconforter tant il est la preuve que nous ne sommes pas morts et que bien souvent nous sommes les seuls à mener la lutte sur le terrain contre ce populisme destructeur. Ainsi, le Parti communiste serait presque responsable de la victoire du FN à Brignoles, ineptie brillamment démontée dans les colonnes de l’Humanité.

 Ancien responsable du Sursaut, qui organisa la lutte en Vaucluse lors de la première ascension du FN, militant communiste, qu’on me permette quelques remarques sans doute iconoclastes.

 Cette élection le confirme, toutes les manœuvres, à gauche comme à droite, visant à utiliser le FN, entraînent le pire. Je suis bien placé pour le savoir. Candidat du FdG à Carpentras, j’ai appelé à barrer la route à Marion Maréchal Le Pen lorsque la candidate socialiste, désavouée par la direction nationale du PS, mais curieusement encouragée par ses instances départementales, se maintenait. Aujourd’hui, Maréchal-Le Pen, qui selon certains « ne serait jamais là », « ferait de la figuration », « jouerait les poupées Barbie », est bien implantée et se permet de déposer une gerbe à la mémoire de 5 résistants assassinés par les SS !

À droite, les UMP qui assistaient fin septembre à l’inauguration d’une permanence FN à Bédarrides, certains de leurs élus qui, transfigurés par la manne divine de la réserve parlementaire de la députée, lui ouvrent leurs listes, sous couvert « d’intérêt local », ils seront avalés, engloutis, digérés car l’exemple d’Orange en témoigne, l’extrême-droite ne rend pas les clefs !

À ce propos, je racontais en 1998, dans Main basse sur Orange, un conseil municipal ordinaire: insultes, menaces, violences. Il y a peu, le maire y appelait la police municipale pour faire expulser une conseillère EELV, avant que ses partisans insultent notre camarade Fabienne Haloui qui protestait contre la débaptisation des rues Duclos et Thorez, cependant que le fils du maire psalmodiait « 100 millions de morts du communisme, 100 millions de morts… ».

 Rien de changé depuis 1997 ? Si, hélas ! À l’époque, on comptait dans la salle autant d’opposants au maire que de partisans. Aujourd’hui, les seconds triomphent. Et, pendant ce temps, à Carpentras, il faudrait à tout prix une liste du FdG, quitte à faire passer la liste FN-LdS ! Il paraît que « ce n’est pas si grave » et qu’ « ON » sera là pour combattre !

 La vérité, c’est qu’avec les communistes de la section Oswald Calvetti, nous nous sentons bien seuls justement dans la lutte contre Maréchal-Le Pen, dont notre site, Rouge Cerise 84, dénonce la démagogie populiste. Que d’autres ouvrent au loup la porte de la bergerie! Quant à nous, nous ne permettrons pas que Carpentras s’ajoute aux trois villes, aux trois cantons et aux deux circonscriptions que se partagent déjà FN et Ligue du Sud en Vaucluse.  

 

Roger MARTIN

 

 

À noter :le 29 septembre dernier, la députée FN était l’étranger. En Belgique plusCapture d’écran 2013-09-09 à 17.42.49 précisément. Elle prenait la parole pour annoncer son désir et celui de son parti de travailler avec les « amis » du Vlaams Belang, mouvement séparatiste flamand, violemment anti Wallon, partisan de l’interdiction de la langue française en Flandre. 

 Pour mémoire, le Vlaams Belang est l’héritier direct du Vlaams Block, mouvement dont les fondateurs étaient issus de la mouvance néo-nazie issue de la Kollaboration SS flamande, obligé de se dissoudre en 2004 après avoir été condamné par la justice belge.

Mais, comme diraient certains élus qui l’adoubèrent en face du monument qui honore les résistants patriotes assassinés à Barbarenque, nous voyons le mal partout!

 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :