Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reconstruire la formation des enseignants, pour une école assurant la réussite de tous, sur tout le territoire. 

 


Le gouvernement vient de faire passer en urgence à l'Assemblée Nationale une nouvelle loi sur la formation des enseignants. Avec la loi Grosperrin, la droite met à profit les derniers mois avant les élections pour aller le plus loin possible dans la casse.

 La réforme de la formation des enseignants, qui sacrifie aussi bien les aspects scientifiques que les aspects professionnels de la formation pour mieux casser le cadre national du service public, a été rejetée unanimement avant même sa mise en oeuvre. La Cour des Comptes en a dressé il y a peu un bilan désastreux. Le nombre de candidats aux concours s'effondre, les enseignants stagiaires font état de leurs difficultés dans un livre noir, les syndicats et les associations professionnelles réclament une autre formation. La moitié du jury de l'agrégation de mathématiques vient de démissionner pour alerter sur les conséquences dévastatrice de la réforme. Le Conseil d'État a même annulé plusieurs aspects de cette réforme suite à la requête de SLU, Sud-Éducation et des syndicats de la FSU.

 

Et que fait le gouvernement ? Il persiste dans le mépris vis-à-vis de la communauté enseignante et du fonctionnement démocratique du pays.  Il persévère contre l'ensemble des organisations professionnelles, contre les acteurs de l'école ! Avec la loi Grosperrin, il entérine les conditions désastreuses d'entrée dans le métier des nouveaux enseignants, il condamne les IUFM à la disparition et il ouvre la porte à un transfert de la formation des enseignants vers le secteur privé.

 Les parlementaires communistes ont tout fait pour s'opposer à cette loi. Ils poursuivront ce combat au Sénat pour que cette loi ne soit pas adoptée.

 

Il est urgent de reconstruire une formation initiale ambitieuse pour les enseignants, dans le cadre du service public national. Il est grand temps de rendre aux enseignants la maîtrise de leur métier, pour une école émancipatrice assurant la réussite de tous, sur tout le territoire !

 

Le PCF, les candidats communistes et du Front de Gauche aux élections présidentielles et législatives,  s'engagent à revenir sur la réforme de la formation des enseignants mise en oeuvre par le gouvernement et à construire une autre réforme articulant formation disciplinaire de haut niveau, ouverture à la recherche et formation professionnelle dans le cadre d'instituts de formation pleinement intégrés aux universités.

Ils s'engagent à développer le pré-recrutement des enseignants dès la licence pour que cette profession reste accessible à tous les milieux sociaux.

Ils défendront et renforceront les concours de recrutement, débouchant sur le statut de fonctionnaire d'État : ce statut est la garantie de la qualité du service public sur tout le territoire. Ils travailleront au développement de la formation continue.

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :