Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué de l'Union des Etudiants Communistes (U.E.C)

 

Capture-d-ecran-2014-11-16-a-08.40.44.png

 

 

En application de la loi sur l'Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR) du 22 juillet 2013, les universités et établissements de l’enseignement supérieur de Bretagne et des Pays de la Loire, déjà en grande difficulté budgétaire, sont engagés dans une course folle au regroupement. Cette précipitation ne prend en compte ni les intérêts des personnels ni ceux des étudiants.

 

Ce regroupement forcé comme partout en France nommé Université Bretagne Loire (UBL) signe la mort des universités publiques. En effet, il s'agit d'un mélange d'établissements privés, d' établissements catholiques et d'universités publiques. On obtient un regroupement qui ne peut être qu’un établissement marchand et certainement pas une université publique. D’ailleurs, le terme « service public » ne figure à aucun endroit du document préparant l'UBL.

 

En regroupant l'université de Nantes avec des établissements qui prennent 1850 euros de frais d’inscription ou plus, on voit se former un établissement hybride qui va tirer automatiquement les frais d’inscription vers le haut. De plus, l’engagement dans cette communauté d'universités et d'établissements (COMUE) sera irréversible et les CA des établissements perdront ensuite, définitivement, la main sur la construction fédérale. Les centres de décision seront éloignés. Les offres de formation de chaque établissement seront « optimisées » et, pour les étudiants d’origine modeste, l’accès à l’enseignement supérieur deviendra de plus en plus contraint et difficile. Des emplois seront sacrifiés.

 

Ce projet est désastreux pour l'enseignement supérieur public. Il s'ajoute à l'annonce de la baisse drastique des crédits de l’Etat du prochain contrat plan Etat-Région 2015-2020. Lors du précédent contrat, la participation de l’Etat s’élevait à 12,74 milliards d’euros, elle sera de 1,8 milliards d’euros pour 2015-2020.

 

Les montants proposés sur le volet recherche sont d’un niveau tellement bas qu’ils ne permettront pas aux établissements de maintenir la production d’une recherche de niveau international. La construction des projets de budget 2015 des universités du grand ouest s’annonce donc critique.


Union des Etudiants Communistes de Nantes

 

 

-------------------------------------


Réunion de la Section Oswald Calvetti


Gadagne le 17 novembre , 20H

 

Capture-d-ecran-2014-10-13-a-03.17.35.png

 

Ordre du jour proposé et plan d'accès

 

 

------------------------------------- 


Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :