Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un article du site de la CGT FILPAC

Capture d’écran 2014-09-15 à 12.37.23

Sur le social le MEDEF travaille au bulldozer et à l'explosif

 

 

 

LE MEDEF VEUT UNE LIQUIDATION SOCIALE TOTALE!

 

1 million d'enploi? Sans blague....

Selon Le journal Les Echos , qui l’a eu en avant-première mondiale, le "document Medef vise à créer 1 million d’emplois" et liste ce qu’ill faut liquider au préalable:


  • Supprimer des jours fériés

Pour le Medef, «  le nombre de jours fériés (11 au total) et les complexités d’organisation qu’ils induisent sont un frein à la croissance et donc à l’emploi  ». Supprimer deux jours fériés par an.


  • Déroger au SMIC

Ce que veut Gattaz ? Un sous-Smic pour les salariés les plus abattus par le chômage - «  populations les plus éloignées de l’emploi et qui pourrait être complété par des allocations sociales afin de garantir un pouvoir d’achat équivalent au SMIC  ».


  • Effacer les seuils sociaux

Une négociation interprofessionnelle (sic) doit débuter à la fin du mois. Le Medef exige un «  lissage  » des seuils.


  • En finir avec la loi sur la durée du travail
Pierre Gattaz veut « en finir avec le principe d’une durée légale imposée à toutes les entreprises » en permettant à celles-ci de négocier non seulement la durée, «qui constituera alors le seuil de déclenchement des heures supplémentaires » , mais aussi le taux des majorations horaires et l’aménagement du temps de travail.   
«La loi ne serait plus que supplétive et s’appliquerait par défaut aux entreprises qui ne souhaitent pas ou ne parviennent pas à négocier un accord » , précise le texte.  Cette proposition rejoint l’idée, également défendue par le Medef, de faire primer les accords majoritaires d’entreprise sur le contrat individuel, « pour permettre le réel développement des accords compétitivité/emploi, qui devront être offensifs et pas seulement défensifs  ».

  • Travailler le dimanche

Pour le Medef, en permettant, «  en accord avec les salariés qui le désirent ou par accord social d’établissement, d’entreprise ou de branche  », l’ouverture des commerces le soir et le dimanche serait systématique..


  • Fin du CDI, créer un contrat de projet

« Il s’agirait d’un contrat à durée indéterminée qui prendrait fin automatiquement une fois le projet réalisé. »

La rupture du contrat de travail prévoirait un barème d’indemnités pour le salarié, par exemple selon son ancienneté.

  • Meurtre prémédité de l’assurance chômage, chasse au chômeur

Le Medef préconise de rouvrir « sans attendre » une nouvelle négociation sur l’assurance-chômage et de « mettre en place un réel contrôle de la recherche d’emploi, quasi inexistant aujourd’hui » . Un sujet brûlant, remis sur la table dernièrement par le ministre du Travail .


  • Transformer le CICE en baisse de charges, exonérations fiscales...

Sur la partie fiscale, le patronat souhaite transformer le Cice en baisse de charges, mais seulement en 2017. Le Medef juge qu’une baisse de charges est plus pérenne qu’un crédit d’impôt et surtout plus facile à calculer pour les chefs d’entreprise

Il demande parallèlement la suppression progressive des taxes pesant sur les facteurs de production et les taxes sectorielles. Enfin, l’organisation patronale demande la suppression de la taxe sur les salaires, qui pèse sur les banques et les assurances, et la fin de la taxe sur les transactions financières.

 

----------------

Capture-d-ecran-2014-09-15-a-13.06.59.png Comme l'expliquait Marx la seule limite de l'exploitation c'est la résistance des travailleurs; alors souvenons-nous que:

 


Capture-d-ecran-2014-09-15-a-13.07.49.png

 



Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :