Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Capture d’écran 2012-10-29 à 14.09.47

 

 

Oh ! Que nous fûmes scandalisés à la lecture de La Provence de ce triste 19 Décembre!

Voyons les faits : notre députée, Marion Le Pen, a aimablement accepté de faire don de son image photographique, et ne figure que six fois dans le calendrier des pompiers de Velleron. N’est-elle pas charmante, cette idée d’égayer ainsi l’austère (comme son nom l’indique) sainte Barbe ?

Eh bien, de mauvais esprits, de méchantes gens, ont trouvé là matière à polémique. On ne sera pas surpris de trouver parmi ces infects détracteurs Roger Martin, objectivement suspect de tentations bolcheviques. Qu’il interprète ce sublime étalage iconographique comme une sordide manœuvre politicienne, cela n’étonnera personne.

En revanche, on est consterné d’avoir à  déplorer le ton de l’article de La Provence, qui se laisse aller au persiflage, pour ne pas dire au ricanement. Un quotidien si propre sur lui, d’habitude ! Quelle honte !

Ô, Monseigneur Lefèvre, Ô Dom Gérard du Barroux, où que vous soyez, daignez intercéder auprès de la benoîte Vierge Marie afin qu’on cesse d’infliger des salissures à une candide et pure jeune fille blanche, et afin que le cul pèle à ses détracteurs.

Eh bien, nous allons ici rétablir la vérité, sans haine et sans crainte. Ces photos figurent au calendrier des pompiers de Velleron seulement à la suite d’un retard de courrier, qui a provoqué leur réemploi : quand elles furent parvenues à leur véritable destination, le calendrier Pirelli était déjà complet.

 

Serge Guérin

 

Article de La Provence

Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :