Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un article de blog de Patrick Le Hyaric

Capture-d-ecran-2014-02-14-a-06.06.39.png

Malgré l’opposition de 19 pays européens la Commission européenne procède à un coup de force en autorisant un nouveau maïs transgénique, dit TC1507, de la firme américaine Pioneer.

Il s’agit là, une nouvelle fois, d’un violent coup de canif contre les souverainetés populaires et leurs représentants élus.

En effet, cette décision va à l‘encontre de la décision de la majorité des ministres des affaires européennes mais aussi du Parlement européen qui a voté contre la mise sur le marché de ce nouveau maïs il y a quelques semaines.

La Commission européenne veut ainsi se donner un levier supplémentaire pour autoriser de nouvelles plantes transgéniques au sein de l’Union européenne.

Dans la situation actuelle, si la Commission autorise le maïs TC1507, la France devra produire toute une suite d’expertises scientifiques pour justifier une interdiction sur son territoire sous peine de sanction. La Commission fait savoir qu’il suffirait de se ranger derrière sa proposition de révision du système d’autorisation des OGM en Europe pour éviter ces tracas. Avec cette proposition les interdictions nationales seraient certes facilitées, mais les autorisations aussi !

Dans l’Union européenne où les marchandises circulent sans restriction, autoriser localement certains OGM, même dans un des recoins de l’UE, aura automatiquement un impact sur l’ensemble de l’Union européenne. La France pourrait très bien interdire la culture des OGM tout en important, via le marché unique, des produits génétiquement modifiés ou avec des composants génétiquement modifiés.

La décision de la Commission seule est une brèche réglementaire en faveur des OGM contre la mise sur le marché de ce nouveau maïs OGM et nous le combattons. Elle est d’autant plus dangereuse qu’elle affaiblit nos positions sur les OGM et les normes phytosanitaires alors que la Commission négocie en ce moment même l’accord de commerce transatlantique avec les Etats-Unis.

Ceci ouvre donc la porte à l’arrivée massive de produits agricoles nord-américains génétiquement modifiés si nous ne présentons pas un front commun sur cette question.

J’en appelle donc à la mobilisation contre toute révision du cadre européen actuel qui ne fasse pas du principe de sécurité la pierre angulaire de son approche.

 

Patrick Le Hyaric

         ----------------------------------------------------------

Demandez, lisez  l'Humanité Dimanche!


Capture-d-ecran-2014-02-13-a-10.17.01.png

Pour en savoir plus

3 euros

----------------------------------------------------------


Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :