Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Capture d’écran 2013-11-04 à 04.35.43

 

  Il semble que Madame Taubira avait souhaité rencontrer « la douceur angevine »…

 « Mais y avait les hypocrites,

Les chafouins, les trop nourris,

 Les foutriquets, les Jésuites,

            Les cagots petits esprits » *          

 

   Parmi ce troupeau s’est distinguée une gamine hystérique, peau de banane à la main, et fort occupée à braire, de façon itérative : « Une banane pour la guenon !», sous l’œil approbatif d’adultes ( ?) hilares.

    Alors là, faudrait voir à voir. N’est-il pas scabreux d’inciter une hurlante jouvencelle prépubère à brandir une banane en public ? On nous répondra qu’il ne s’agissait que de la peau : la banane était vide. Certes, certes ; mais on peut se demander si la frustration ne risque pas d’engendrer des turpitudes qui… Mais ne nous égarons pas.

    Il est bien émouvant et bien édifiant de mesurer  à quel point nos élites blanches et hétérosexuelles sont attentives à l’éducation de leurs enfants. En effet, il n’est jamais trop tôt pour inculquer à ces chères têtes blondes le mépris et la haine de l’Autre. L’Autre,  ce peut être le Noir, le Juif, le Rom, l’Arabe, l’homosexuel. En tout cas, c’est l’ennemi. Et P. Desproges nous a appris que l’ennemi est con. La preuve: il est persuadé que l’ennemi, c’est nous. Or nous, qui resplendissons d’intelligence, savons très bien que c’est lui.

  Il importe, en tout cas, de préserver notre jeunesse des idées pernicieuses qui, çà et là, souillent notre littérature.

  Ainsi, quelle aberration a bien pu mener Saint-Exupéry à écrire, en s’adressant à l’Autre : « Par ta différence, tu m’enrichis » ? Protégeons nos Petits Princes de telles élucubrations, échappées de la plume d’un Blanc hétérosexuel bien né !

   Évidemment, il y a pire, Aimé Césaire, par exemple. Oui, le Nègre descendu de l’arbre pour devenir un des plus grands poètes de langue française. Par avance, il répondait à la susmentionnée petite pintade handicapée du cortex et à ses géniteurs grabataires des neurones. C’était, à peu près (je cite de mémoire) en ces termes : « Nègre, me dites-vous. Eh bien oui, je suis Nègre. Je revendique d’être Nègre. Et je désire passionnément vous faire savoir que le Nègre vous emmerde. »

 

   Sans réserve, nous approuvons Aimé Césaire. Et nous n’en avons 

MÊME PAS HONTE

 Serge Guérin

 

* Merci, Gilles Servat !

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------

 Défendons les libertés syndicales

 Solidarité avec les 5 de Roanne

Tous à Roanne le mardi 5 novembre

Capture d’écran 2013-10-16 à 06.01.03

Résevez  le car

------------------------------------------------------------------------------


Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :