Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Capture d’écran 2014-11-10 à 22.33.26

 

Depuis plusieurs semaines, des provocations de la part d’extrémistes israéliens ont lieux sur l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam. Ces personnes revendiquent la possibilité de prier également sur ce lieu.

En réalité, le projet du gouvernement israélien depuis des années est de faire en sorte que Jérusalem tout entière soit israélienne et d’abolir l’idée que Jérusalem-Est puisse appartenir aux Palestiniens un jour.

C’est dans ce sens que le « tramway de la honte » reliant les colonies à différents endroits de la ville a été construit, que le quartier palestinien de Sheikh Jarrah est visé par des expulsions locatives par centaines depuis des années ou bien encore que des fouilles archéologiques farfelues justifient d’autres expulsions de Palestiniens de leur maison.

Cela intervient dans un contexte général particulier. Après le sénat irlandais, le parlement britannique, le gouvernement suédois, ce sont les élus français qui ont réagis ces dernières semaines.

Ainsi, les élus communistes au Sénat, que l’on sait régulièrement mobilisés sur la question, ont déposé une demande de résolution sur la reconnaissance de l’Etat palestinien. Cette résolution sera examinée le 11 décembre.

Capture-d-ecran-2014-11-10-a-22.43.32.png

A l’Assemblée Nationale cette fois-ci, le groupe socialiste prépare une résolution sur le même sujet. Celle-ci, si elle était adoptée, ne serait pas contraignante mais demanderais au gouvernement d’agir dans le même sens.

Dans le même temps, Alain Juppé, ex-ministre des Affaires Etrangères (de 2010 à 2012) s’est également prononcé pour la reconnaissance de la Palestine par la France, alors même qu’il avait fallu batailler pour qu’il agisse pour la libération de Salah Hamouri et que le gouvernement de l’époque aurait déjà pu opter pour la reconnaissance.

En tous les cas, force est de constater que la reconnaissance de l’Etat palestinien fait consensus à gauche comme à droite, ce qui est le simple reflet de la volonté des Français qui pensent à 80% qu’il faut un Etat palestinien.

 


Nous devons appuyer pour que cette reconnaissance se fasse bien. Nous serons le 28 novembre prochain au ministère des Affaires Etrangères pour remettre nos 30.000 pétitions à ce propos, afin de maintenir la pression sur le gouvernement. Le 28 et le 29 novembre seront également l’occasion de grands rassemblements partout en faveur de la paix et de la justice  en Palestine.

Nous devons rester mobiliser jusqu’à la reconnaissance mais également après. Car si cela semble être une question de jour pour que le gouvernement français prenne cette décision, le long combat des Palestiniens ne s’arrêtera pas là.

Il faut donc également soutenir les démarches de l’Autorité palestinienne qui va déposer à l’ONU un plan de décolonisation de la Palestine et qui est actuellement en train de préparer son adhésion à la Cour Pénale Internationale pour attaquer Israël en justice pour différents motifs (ils ne manquent pas !).

Continuons de faire signer notre pétition pour poursuivre nos nombreuses discussions avec un maximum de jeunes autour de nous. Ne lâchons rien jusqu’à ce que le peuple palestinien accède à l’auto-détermination ! Notre gouvernement doit prendre ses responsabilités. 

                                                                               

MJCF

-----------------------------------

 

Le Grand Marché Europe-USA


Un grand bond.....en arrière!


Capture-d-ecran-2014-11-10-a-23.03.36.png

 

Jeudi 13 novembre à 20H30

Velleron, salle du viel hôpital.

Débat animé par Marc Brunet et Gilbert Guedon (Attac)

 

-----------------------------------

Tag(s) : #JEUNES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :