Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Des milliers de foyers privés d’électricité pendant tout l’hiver par le patronat et le gouvernement !

 

Le pouvoir politique et le patronat, qui visiblement perdent pied dans ce conflit social lié à leur tentative de casse définitive du système de retraite français, s’acharnent à vouloir faire passer les grévistes qui agissent sur leur outil de travail pour des voyous hors la loi. Pour sa part, la FNME-CGT revendique toutes les actions menées sur le réseau électrique comme sur la production lorsqu’elles sont décidées collectivement par les grévistes en Assemblée Générale. Au regard du mépris affiché par le gouvernement, il se trouve que ces actions en volume de baisse de production, nucléaire, hydraulique et thermique, comme en nombre d’actions symboliques de coupures ciblées sur le réseau électrique, arrivent à des niveaux jamais atteints sur les trois dernières décennies.

 

Le temps est venu de comparer ces actions de grèves symboliques et légitimes au véritable scandale organisé et aussi légal qu’immoral et scandaleux !

En effet, ce sont des dizaines de milliers de foyers qui sont plongés dans le noir et le froid pour avoir été en situation financière ne permettant plus de payer leurs factures d’électricité !

 

Avant l’interdiction de coupures hivernales, les commercialisateurs d’électricité poussent à ordonner un maximum de coupures pour impayés et certains d’entre eux ne se privent pas de fixer les butées de réabonnement en plein hiver pour justifier des arrêts d’alimentation en énergie aux familles les plus précaires de notre pays. Avec la bénédiction de Madame la Ministre de la Transition Ecologique et SOLIDAIRE (sic) !

 

Combien d’enfants de France font leurs devoirs à la bougie le soir en 2020, Madame la Ministre de la Transition Ecologique et SOLIDAIRE (sic)!

 

Si nous prenons les chiffres de 2018, ce sont  plus de 572 000 foyers qui ont connu ces coupures ou réductions de puissance.

Ces coupures-là sont bien validées par le gouvernement et le patronat car elles sont JUSTIFIEES elles…par la loi du marché, devenue la loi française hélas.

 

Pourtant la CGT n’a de cesse d’exiger un taux de TVA à 5,5 au lieu de 20% sur les factures d’électricité qui rappelons-le est un bien de première nécessité.

 

Pourtant la CGT exige l’interdiction des coupures pour impayés et la définition d’une réelle politique énergétique sociale pour prendre en compte les 13 millions de nos concitoyens en situation de précarité énergétique.

 

Il est donc proprement scandaleux que ce gouvernement tente de criminaliser les actions des électriciens et gaziers grévistes qui agissent sur le réseau électrique de façon très temporaire et très symbolique alors que dans le même temps il encourage la loi du marché à priver pendant des mois complets des familles de cette même électricité !

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

51 ème jour de grève:

On lâche rien!

CAISSE DE SOLIDARITÉ

Chèques à l'ordre de UD CGT 84

au dos "Caisse de Solidarité"

à envoyer à:

Union Départementale CGT du Vaucluse

1 RUE LEDRU ROLLIN 84000 AVIGNON

-------------------------------------------------------------------------------------

Tag(s) : #A LA UNE AUJOURD'HUI

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :